Bonjour Bonjour !!!

J'espère que vous n'avez pas eu peur que je vous abandonne depuis mon dernier article quand même ?!? Non, il se trouve qu'entre l'emménagement et le travail c'était pas forcément évident. Là cela fait une semaine que nous sommes en vacances, et même si nous ne partons pas ça fait du bien de se déconnecter un peu, et de se DETENDRE ! Attention ! Je n'ai pas dit que vous me stressiez hein ?!! Non, le simple fait de laisser la technologie de côté de temps en temps ça fait du bien. Encore une semaine de vacances dont nous comptons bien profiter, peut-être en partant en vadrouille en amoureux...

Enfin bref. Je vous avais promis une petite confession, pour ceux qui sont abonnés à ma page Facebook... Mais quel genre de confession au juste ?

Je vous avais promis aussi une entière transparance au début de cette aventure, et c'est ce que je suis sur le point de faire, vous avouez quelque chose...

Ces deux dernières semaines n'ont pas été des plus glorieuses ; enfin j'ai eu une alimentation plutôt équilibrée, pas de problème de ce côté là, mais j'ai craqué... J'ai, durant ces deux semaines, à plusieurs reprises, mangé des "subtances" sucrées. Je ne vous détaillerais pas quoi, simplement qu'il y avait à chaque fois du chocolat dedans.

OUPS !

croqueuse-de-chocolat

Le pire c'est que mon envie ne semblait même pas physique, mais plus psychologique. Alors est-ce dû à un coup de fatigue suite au déménagement que j'ai plutôt mal vécu ? Est-ce dû à une lassitude quant à cette année sans sucre ? Besoin d'une décompression peut-être ? Je ne sais pas. Oh je ne me suis pas gavée, mais à plusieurs reprises j'en ai mangé. Je ne suis pas très fière, mais je n'en ai pas honte non plus, j'en avais besoin, et la cession est terminée. Je ne ressens plus le besoin ni l'envie d'en manger.

Je n'ai pas plus d'explication. 

J'espère ne pas trop vous décevoir, car ce n'était pas le but, et toujours dans un effet de transparence je vous avoue que pour le coup je me suis pesée ce matin, juste pour voir les potentiels "dégats". Et bien j'ai pris 800 grammes. Bon c'est pas une catastrophe, et puis cétait le jeu. En même temps, je ne peux m'en prendre qu'à moi-même étant donné que je n'ai toujours pas commencé d'activités physique. Il n'empêche que je réalise qu'il va être temps de s'y mettre...

Enfin voilà, vous savez tout.

C'est quand même hyper paradoxale, parce que depuis ce mois-ci j'ai entrepris de mesurer aussi mon tour de cuisse, de bras, de cou, etc. (je vous en reparlerais dans un prochain article) et il se trouve que j'ai continué à fondre au niveau des bras et des cuisses. 

Le corps a ses raisons que la raison ne connaît pas... Haha !

D'ailleurs, petite anecdote : Mon beau-frère l'autre jour me dit "T'as quand même vachement maigrit des bras" et moi de lui répondre "Ah bon ? C'est vrai ?!" et là... Il me secoue le gras du dessous du bras (plus communément appelé "le gras du bye bye" chez nos amis les québécquois) et me dis "Bah oui, ça pendait vachement plus quand même avant!"

Voilà, c'était le mot de la fin. Je vous promets de me ressaisir, et je ne me sens toujours pas démotivée, je peux vous l'assurer !

Je sais qu'il y en a qui suivent l'expérience jusqu'à la maison, alors un petit conseil si vous craquez, ne vous arrêtez pas dessus, ne culpabilisez SURTOUT PAS, et passez à autre chose !

Les régimes nous gâchent la vie, manger mieux nous l'améliore ;-)

keep-calm-because-you-re-the-best